J’ai lu… Fifty Shades of Grey.

Bon, étant donné l’ampleur du phénomène 50 shades, que l’on ne présente plus, j’ai décidé de me lancer.
J’ai choisi de lire la trilogie sans consulter d’avis dessus avant, histoire de me faire mon propre avis. Et après avoir lu les trois, histoire d’être biiiieeeen sûre, je rejoins la plupart des commentaire faits dessus : c’est… ça, qui fait tant de bruit ? Non sérieux, j’ai été très déçue. Outre les parties de sexe endiablées plus ou moins clichés qui défilent, et un langage assez particulier, j’ai eu l’impression de lire une fanfiction sur le net, une sorte de « twilight pour adultes », si je puis dire : un mec intouchable, qui s’avère être torturé par de vieux souvenirs d’enfance, plein aux as, au parcours brillant et doué dans tout ce qu’il entreprend, et la miss la plus banale de la terre, à peine diplômée, parfaite cruche, fan de littérature anglaise et attendant son prince charmant. (Et ce n’est pas pour rien ! C’est, alors que je ne le savais même pas au moment de la lecture, ce qui s’est réellement passé. E.L. James a tout d’abord écrit une fanfiction basée sur twilight et l’a publiée avant de la modifier afin d’en faire une œuvre originale.) Évidemment, comme on s’y attendait, monsieur je-suis-super-renfermé-sur-moi-même-et-mystérieux essaie de se tenir éloigné d’elle puis l’entraîne dans son style de vie plutôt particulier, avant de, finalement – ô surprise ! – tomber amoureux d’elle. Ensuite, on suit un bon vieux parcours digne de twilight : on se marie, on passe une lune de miel de fou, et puis on fait des bébés. C’est tout. En gros, leur histoire ne rencontre que peu de problèmes et, lorsqu’il y en a, on sait dès qu’ils ont commencé que ça va vite et bien se finir.
Les scènes de sexe, quant à elles, n’ont aucune profondeur, et si je devais les décrire en un seul mot : porno. Ça se limite à du porno, tout bonnement.

Rien de bien palpitant, en bref.
L’histoire donne vraiment l’impression d’être écrite par une ado. En gros, 50 shades reste une sorte de roman pour ado à fleur de peau, mais avec du sexe en plus. (Et en plus, du sexe pas si bien conté que ça.)
Attention, je comprends qu’on puisse aimer les lire pour le côté évasion etc, mais sur un plan plus « littéraire », c’est pas top.

PS : Il parait qu’il y aura une adaptation cinématographique… C’est une blague, j’espère ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s